Central-Comics Paris
25 rue de L'Ambroisie
75012 Paris
tel: 0952782271
email: contact@central-comics.com

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h.
ouvert le dimanche de 12h à 19h30.

vendredi 18 mars 2016

Daredevil, ce qu'il faut Lire! (+ punisher + elektra) Partie 1 Daredevil Born Again (Renaissance)













Justice is blind
GUIDE DE LECTURE DE COMICS : DAREDEVIL

Voici un rapide guide de lecture (VO + VF confondus) des titres les plus emblématiques du personnage (avec du Big Pun et de l'elektre...)



Un titre par partie











Daredevil : Renaissance
(1998)
Daredevil: Born Again

Comics de David Mazzucchelli et Frank Miller
L'ennemi juré de Daredevil, Le Caid, menace de révéler sa véritable identité : le héros se retrouve rayé du barreau et voit son appartement détruit.

Tout a été dit sur Daredevil : Born Again.

Que ça soit sur la puissance du scénario de Frank Miller ou sur celle des dessins de David Mazzucchelli, je n'aurais sans doute rien à rajouter de mieux.
Ce récit en 6 parties est un pur chef d'oeuvre.

A l’instar du renouveau de Batman avec le célèbre The Dark Knight Returns signé par le maître Frank Miller, ce dernier s’est également illustré dans le monde des comics en remettant au goût du jour un super-héros en mal de notoriété : Daredevil.
Aidé par le talentueux David Mazucchelli au dessin, Miller plonge ainsi Matt Murdock dans le New York des années 1970, rongé par la corruption et soumis à l’emprise du Syndicat qui fait régner une terreur sans pareille. Dès les premières pages, on reconnaît le style noir de l’auteur, ce qui laisse présager d'un récit épique.

Une Karen Page, en véritable junkie, ex actrice porno, qui vend l'homme de sa vie contre une chevauché et une chasse au dragon...



Un Caid qui se résout à détruire Matt Murdock car il n'arrive pas à se débarrasser de Daredevil.
Une vendetta qui nuit à son business et l'oblige à se comporter comme un Darth Vader de pacotille.







L'oeuvre ultime de Miller et Mazzucchelli, ou l'imagerie christique se mêle à la puanteur d'Hell Kitchen.
L’arc narratif Born Again est donc un chef d’œuvre maitrisé de la première à la dernière page. Ancrant son récit dans une Amérique en proie à une schizophrénie grandissante causée par la Guerre Froide et les conflits extérieurs (parfaitement illustrée avec le super-soldat Nuke, programmé pour tuer au Vietnam et envoyé en plein centre de New York pour éliminer Daredevil), Miller dresse le portrait d’une société paranoïaque en quête d’un héros pour la sauver. L’ambiance conférée au récit est sombre et réaliste, à l’image du quartier Hell’s Kitchen et de son taux de criminalité affolant, lieu de réincarnation idéal pour Matt Murdock.

Le New-York des années 80, dangereux, glauque et sous le contrôle du Caid, Le gangster .