Central Comics Paris
25 rue de l'Ambroisie
75012 Paris

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h
ouvert le dimanche de midi à 19h30

tel: 0952782271
courriel: contact@central-comics.com

vendredi 14 mars 2014

Je suis dans le brouillard.

J'aime bien les polars, aussi loin que je me souvienne, mes souvenirs me porte vers ce genre, et que ce soit en romans ou au cinéma, j'aime ça.
En bd aussi, alors quand Warren Ellis se met au polar, je lis.
Quand au dessin il est épaulé par Ben Templesmith, je lis.

Ces deux la ont commis Fell (Delcourt/Image), et commettre est vraiment le verbe adapté, ils ont réalisé cette bd, comme d'autres tuent.

L'inspecteur Richard Fell est un bon flic, un très bon flic, mais il a un problème avec sa hiérarchie. Malgré son tableau d'honneur, il est transféré du commissariat du centre ville à celui du quartier de Snowtown, de l'autre coté du pont.
Snowtown est abandonné, les services municipaux et sociaux sont inexistants, la police en sous effectif et la population semble vivre sous le joug d'une terreur mystique.
Au milieu de cet étrange bordel, Fell mène à bien ses enquêtes grâce à un sens de l'observation aiguisé, et une déduction à toute épreuve.

Le dessin de Templesmith, à la fois sombre et délité, confère à la bd toute la noirceur qui transpire de Snowtown.

A travers cette série d’enquête policière, Warren Ellis semble dresser le portrait d'une banlieue anglaise, où le replis sur soi, l'alcoolisme, la dépression et le communautarisme sont les liants de ce clivage post moderne.
Vingt ans avant,  Alan Moore nous décrivait les conséquences de la fin de l’ère industriel, et les risques d'une radicalisation des rapports entre pouvoir et population. Warren Ellis montre les conséquences du virage ultra libéral de l'état, et l'abandon total des zones d'immigrants en pleine paupérisation. L'absence de système éducatif, social, fait que la population concernée, laissée à l'abandon se repli sur qu'elle connait et maîtrise le mieux, l'alcoolisme valeur de refuge par excellence, l'obscurantisme et les croyances ancestrales, d'ici ou d'ailleurs.

 On ne sort pas indemne de cette lecture, ou avant l'heure, Ellis a concentré en Fell ce qu'on retrouvera plus tard dans les deux personnages principaux de True Detective, ou encore dans Gun Machine.