Central Comics Paris
25 rue de l'Ambroisie
75012 Paris

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h
ouvert le dimanche de midi à 19h30

tel: 0952782271
courriel: contact@central-comics.com

vendredi 7 mars 2014

How I met Warren Ellis





On a demandé à notre collègue mais aussi amie, Marie Rameau, de la librairie Bulles de Salon, à Levallois, de nous raconter sa première fois avec Warren...







How I met Warren Ellis









Un jour, Warren Ellis est rentré dans ma vie. Enfin, je dis Warren Ellis... C'est d'abord Spider Jerusalem à qui je me suis confrontée. Je posais des piles de BD et de Comics sur les tables de nouveautés là où je bossais à l'époque. Et je vois cette gueule atypique, crâne rasé, tatouage, la provocation en bandoulière. Il m'a tapé dans l'oeil direct. J'ai commencé à lire et là, j'ai pris un monstrueux coup de pied au cul. Transmetropolitan m'a plongée dans un univers unique. Un futur déglingué, une humanité en chute libre, des pratiques politiques et sociales qui sont malheureusement déjà en train de nous sauter à la gueule. Et un journaliste exaspéré par toute cette merde et qui va utiliser son arme, sa plume, pour remuer tout ça. En s'aidant de temps en temps de son agitateur d'intestins pour faire littéralement chier quelques têtes de pine. Bien fait. Le coup de coeur immédiat, donc. J'ai placé cette série au pinacle, dans mon top 10 sans hésiter. Ma curiosité m'a évidemment conduite à farfouiller dans l'oeuvre d'Ellis. Ma gourmandise pour la tonalité débridée du monsieur s'est faite grandissante, exponentielle.




Au fil des lectures, j'ai commencé à entrevoir ce vieux bâtard grincheux et je l'ai aimé de plus en plus pour son humour, sa gravité et sa lucidité. J'ai lu beaucoup de ses productions. De The Authority à FreakAngels, de Fell à sa violente trilogie sur les super-héros publiée chez Avatar. Ses romans aussi. Ce mec est une mine d'or quand on est fan de culture pop assaisonnée au napalm et de situations, objets et autres noms d'oiseaux exotiques. J'ai commencé à suivre son activité sur internet. Le gars est partout, son site, sa newsletter, de tous les réseaux sociaux. Sur MySpace à l'époque, j'ai osé lui envoyer un message. Et c'est comme ça que Warren Ellis est VRAIMENT rentré dans ma vie. Depuis plusieurs années, il est présent pour moi, un peu comme un diable qui apparaîtrait de temps en temps sur mon épaule, au rythme de ses envies. Il y a quelque chose chez Warren qui fait de lui un auteur inimitable, une voix si particulière, une personnalité incontournable. J'ai beau le connaître, j'ai toujours du mal à complètement le cerner. Tant mieux. J'aime ce que je ne saisis pas pleinement. C'est pourquoi je sais que jamais je ne me lasserai de son travail. Un de ces quatre, je me ferai sans doute tatouer quelque chose issu de son oeuvre. What about un bon vieux coeur rehaussé d'un bandeau annonçant : WARREN ELLIS FOREVER. Ouais... Vous aussi, vous pensez que c'est un peu too much. Quoique...





son blog

sa librairie