Central-Comics Paris
25 rue de L'Ambroisie
75012 Paris
tel: 0952782271
email: contact@central-comics.com

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h.
ouvert le dimanche de 12h à 19h30.

vendredi 24 janvier 2014

La Chronique de Josias: Pourquoi lire The boys est sain pour votre santé?

The Boys : The Boys est une série écrite par Garth Ennis, dessinée par Darick Robertson, éditée par Dynamite aux USA et Panini en France.

 The Boys raconte l'histoire d'un monde dominé par des super heros sadiques , pervers , addictes au sexe et à la drogue. Des super-héros pas comme on les imaginerais . c'est la qu'intervient la CIA, qui demande à Butcher qui va reunir ses 4 ex coéquipiers, plus un nouveau membre du  nom de Hughie . Son équipe est composée de :
 -Le français un vieux surexité en permanence et un peu bizarre
 -La crème un grand black super muscle et qui fou les jetons
 -La fille une petite fille gothique qui ne parle jamais mais qui fait super peur !
Leur but est de surveiller et controler les supers, pour éviter tout dérapage.




 Cette BD m'a plutôt séduite car pour une fois nous sommes pas du coté des super-héros toujours saints et lisses, toujours protecteurs de l'humanité comme on a pu voir dans d'autres mondes, ou encore comme dans "kick-ass" qui s'attaque plus aux lecteurs de comics qu'aux super-héros! Les supers de "The boys" sont à l'image du pire de notre société, ils sont laches, obsedés, drogués... Mais ils pensent que leurs pouvoirs et leur  statut les protègent des lois de l'homme. Le rôle de The Boys est de les faire tomber de leur pied d'estal. Là on se retrouve vraiment du coté de The Boys, qui utilisent d'ailleurs des mèthodes pas très othodoxes pour y arriver. L'auteur se base sur les stéreotypes des super héros pour mieux détruire les codes de ce genre de bd. Parfois caricaturales, on prend un réel plaisir à lire cette série, qui tout de même n'est pas à mettre entre toutes les mains, pour cause de nudités et violence quelque peu éxagéré.

 Lisez "The boys", sinon ils débarquent chez vous et vont tout casser! 

 7.5/10
 Josias, élève de troisième au collége Mallarmé.