Central Comics Paris
25 rue de l'Ambroisie
75012 Paris

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h
ouvert le dimanche de midi à 19h30

tel: 0952782271
courriel: contact@central-comics.com

lundi 13 janvier 2014

Black Widow #1 par Nathan Edmonson & Phil Noto - Review-


La veuve noire repart en solo, dans une belle aventure d'espionnage mis en scène par Nathan Edmonson et phil Noto.
Berlin , une prise d'otage, un dialogue entre russes.
Flash-back, enfance, mariage, meurtres, agent...
Argent...
L'histoire de Natasha est pleine de mensonges et de secrets.
 Espionne, russe et vengeur.
Etre un vengeur ne doit pas être suffisant pour subvenir à ses besoins, puisque que la dame cachetonne, quand elle n'est pas en mission.
Comme pour la série Hawkeye, Marvel décide de nous faire découvrir une autre facette de la vie de la Romanov (pas de lien de parenté), une vie tout droit sortie un roman de Ian Fleming.
L'avocat/manager, des contrats qui alimentent des trusts, pas d'enrichissement personnel, un mystère plane.


        
Changement de décor:New York/Dubai.
Natasha ne suit que ses règles et le fait savoir. Femme de poigne, elle reste toujours dangereuse, surtout quand elle travaille hors des limites de la légalité et des vengeurs.
Son affiliation avec les plus grands héros de tout les temps se fait sentir à chaque page, et l'action qu'elle mène est parfois un véritable pied de nez au groupe.

On commence par quoi?
L'histoire ou le dessin? Les deux en même temps?
L'intrigue est super simple, seul le rebondissement donne un dénouement moins lisse que prévu, la veuve noire reste et restera un mercenaire, même si son statut de vengeur devrait l’empêcher. L'inconnu étant que ses contrats sont acceptés pour alimenter de secrets trusts mystérieux.

Le dessin de Phil Noto, est a l'image de ce premier numéro, à savoir pas tout à fait bien équilibré, autant certaines pages sont magnifiques graphiquement, intelligemment découpées, vivantes et dynamiques, autant quelques pages (peu quand même) sont pas finies/mal finies, mais au final on est bien content du rendu de l'ensemble.
A croire que les auteurs ont respecté à la ligne les préceptes de Stan Lee, à savoir un synopsis de 5 lignes et des dialogues écrits après le dessin.


Les scènes de dialogue sont graphiquement un tout petit peu en dessous, alors que rebondissements et débuts d'explications apparaissent, rendant ses scènes moins importantes qu'elles n'y paraissent.
Une erreur?

En tout cas si cette série est aussi bonne que Hawkeye, Marvel tient un nouveau hit, simplement il est encore trop tôt pour ce prononcer.


Laurent, je bois de la vodka Karnival,Nucera.