Central-Comics Paris
25 rue de L'Ambroisie
75012 Paris
tel: 0952782271
email: contact@central-comics.com

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h.
ouvert le dimanche de 12h à 19h30.

vendredi 20 décembre 2013

Prendre un comics à l'aveuglette? Oui mais du Daredevil...


Et plus précisément, le tout nouveau Daredevil End of Days ! Brian M Bendis, David Mack, Bill Sienkiewicz, et Klauss Janson s'associent pour nous proposer leur vision de la fin du gardien de Hell's Kitchen.


Daredevil fait parti des ses personnages ayant à leur actif un grand nombre d'histoire de légende. La période Miller/Janson, bien sûr, mais aussi celle de Bendis/Maleev ou encore de Brubaker en sont de parfaits exemples. A tel point qu'une nouvelle sortie sur ce personnage ne peut qu'être comparée aux grands titres du passé, d'autant plus quand certaines des plus grandes stars y participent. Et si Daredevil : End of Days tient toutes ses promesses, c'est probablement en grande partie grâce à ce casting All Stars.

En effet, s'il y a bien une chose qui saute aux yeux quand on lit cette mini-série, c'est qu'elle a été faite avec l'envie et l'amour que l'on retrouve habituellement plus dans les titres creator owned. On sent que tous les artisans y aillant posé leur pierre l'ont fait avec le plus profond respect pour ce qu'est et à été le personnage.


/!\ Spoil des 4 premières pages : Daredevil meurt. En effet, après un long combat contre Bullseye, ce dernier à le dessus sur Matt Murdock et lui porte le coup de grâce. Alors que Ben Ulrich regarde la video des derniers instants de l'homme sans peur, il l'entend prononcer le mot "Mapone". Obligé, d'écrire un article sur la chute de Daredevil par le Daily Buggle, le journaliste se lance alors dans une enquête pour découvrir la signification de cette dernière parole.


Dans cette dystopie (encore une !) les héros sont devenus désuets. La plupart des grands personnages qui ont veillés sur la Terre sont désormais retraités, en prison ou morts et même les vilains sont rentrés dans le rang. Daredevil lui a quitté la scène médiatique après avoir commis l'irréparable pour un champion : tuer un de ses ennemis. C'est donc à contre cœur que ses anciens partenaires, mais surtout ses anciens adversaires vont livrer des bribes d'informations au journaliste ce qui compliquera grandement sa tâche.


Daredevil : End of Days est une superbe conclusion à l'épopée de l'Homme sans peur, parfaitement intégrée à toute la mythologie tragique du personnage et pleine de références aux grandes sagas du passé et à leurs créateurs historiques. Une série à lire absolument, pour ses qualités intrinsèques et pour l'hommage qui est rendu à se héro majeur de la Maison des idées.