Central Comics Paris
25 rue de l'Ambroisie
75012 Paris

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h
ouvert le dimanche de midi à 19h30

tel: 0952782271
courriel: contact@central-comics.com

vendredi 21 juin 2013

Chronique : Supergirl par Maxence

Supergirl

La dernière fille de Krypton 

Personnellement, je suis tombé amoureux de la couverture


Une pluie d'astéroïde qui tombe dans le Kansas, une navette qui s'écrase, quelqu'un qui en sort.. Et non aujourd'hui ce n'est pas de Superman que l'on parle mais bien de Supergirl qui est arrivé à sa destination : la Terre.
La série Supergirl  est scénarisée par Michael Green et Mike John sous le crayon de Mahmud Asrar.
Dans ce premier tome, un, ou plutôt une Kryptonienne fait surface dans l'univers 52 de D.C. On apprend que Kara-El (la dite Kryptonienne), cousine de Kal-El (Superman, pour ceux du fond qui ne suivent pas), a voyagé depuis Krypton au bord de l'explosion (plus précisément de la ville d'Argo) jusqu'à la Terre. En état de stase, c'est donc une adolescente en pleine possession de ses charmes (merci à Asrar) qui s'écrase dans le Kansas (et qui se retrouve en Sibérie, via la croûte terrestre), alors que, Kal-El qu'elle a quitté alors qu'il était nourrisson est désormais âgé de 20-30 ans.

Cet état des choses laisse présager un duo cosmique "Batman & Robin", jusqu'à ce que l'on assiste à ça :
Supergirl est finalement approchée par un multimilliardaire qui souhaite l'étudier et de force si nécessaire...

Les couleurs discrètes et élégantes ainsi que de très belles ombres apportent une réelle ambiance et de la maturité à l'histoire. Les dessins sont plus focalisés sur les personnages que sur le décors ce qui met avant l'action et apporte de la fluidité aux mouvements (en même temps, dur de dessiner un building bien détaillé alors que Supergirl va faire passer son adversaire au travers pour l'envoyer à dix kilomètres plus loi ^^ )

Conclusion : Contrairement à ce que l'on pourrait s'attendre, Supergirl n'est pas un simple spin off de Superman, une simple extension du Bloc de l'homme de fer, mais bel est bien une série à part entière du New 52 qui a de beaux jours devant elle. Mature, avec un beau coup de crayon et une ambiance un peu sombre/mystérieuse très agréable, ce premier tome de la série Supergirl ne nous en apprend pas seulement plus sur l'homologue féminin de Superman, mais nous emporte avec elle dans ses aventures qui s'annoncent pour le moins intéressantes avec l'apparition d'un nouvel ennemi.. Je ne vous en dis pas plus..

"Supergirl : La dernière file de Krypton" est à 15€ chez Urban Comics.

Par Maxence V, stagiaire chez Apo(k)lyps.