Central-Comics Paris
25 rue de L'Ambroisie
75012 Paris
tel: 0952782271
email: contact@central-comics.com

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h.
ouvert le dimanche de 12h à 19h30.

vendredi 7 juin 2013

Chronique : Jack Joseph par Elodie

Jack Joseph : soudeur sous marin de Jeff Lemire.

Jack Joseph a 33 ans, il est soudeur sous marin. Il vit en nouvelle écosse dans un petit village portuaire et il sera bientôt papa. Sa vie bascule le jour où, en plongeant, il aperçoit une montre à gousset. Cette dernière réveille les fantômes du passé. La vie de Jack s'arrête. Face aux incompréhensions de sa femme, il se renferme, se met en quête de vérité, tant sur la mort de son père que sur lui même.
Ce qu'il a vécu étant enfant ne semble pas si différent de ce qu'il vit aujourd'hui. Son père le hante, incapable de s'en détacher, Jack finit par devenir comme lui. Seul l'océan peut le libérer, il en est persuadé. 


L'ambiance du livre est très particulière. Le petit village où Jack vit est reclus, figé, sans espoir pour l'avenir. Pourtant, il s'ouvre sur l'océan qui est omniprésent, tant mystérieux que libérateur. Les personnages son peu nombreux et sont tous en décalage total avec Jack, ce qui accentue l'impression d'isolement. Il est également difficile de discerner la réalité et le rêve, le présent et le passé. On ressent très bien la confusion et les sentiments de Jack. Jeff Lemire parvient, avec une base très simple, à écrire une grande histoire.


Enfin, il y a les dessins. Tout est en noir et blanc mâtiné d'aquarelle. Le noir et blanc accentue l'effet figé que l'on ressent déjà dans le récit. L'aquarelle a aussi un rôle précis. Elle est très utilisée pour les flash back, et beaucoup moins dans le présent. Elle donne donc un aspect plus flou au passé. La deuxième utilisation de l'aquarelle est consacrée à l'océan, elle lui donne de la profondeur et du mystère. Les moments sans aquarelle sont beaucoup moins contrastés. Pas de gris dans le présent, seulement du noir et beaucoup de blanc, tout est clair et net. 


Pour finir, la structure aussi est très intéressante. Les traits sont naturels, pas droits ou régulier, le dessin est donc très authentique. La dispositions des cases est aussi très subtile. Parfois plusieurs cases presque similaires s'enchaînent, encore une fois pour jouer avec le temps.On trouve aussi de grandes planches vraiment belles, qui permettent d'apprécier le trait et l'aquarelle.


Jack Joseph est pour moi une très bonne surprise, ce n'est pas forcément le genre de scénario qui me tente, et pourtant j'ai beaucoup apprécié le livre. Au final, on plonge avec Jack et chaque page et un réel plaisir visuel. Jeff Lemire qui a tout écrit et illustré signe ici un livre touchant et remarquable.

26€ chez Futuropolis

Elodie Jadé, stagiaire chez Apo(k)lyps.