Central Comics Paris
25 rue de l'Ambroisie
75012 Paris

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h
ouvert le dimanche de midi à 19h30

tel: 0952782271
courriel: contact@central-comics.com

jeudi 2 mai 2013

Chronique Severed


Le mois d'avril nous aura apporté les premiers rayons de soleil de l'année ainsi que deux titres de Scott Snyder et les jours fériés de mai devraient nous permettre d'en profiter. Si bien évidemment vous n'avez pas pu passer à côté de la Nuit des hiboux, sa sortie vous aura peut-être fait manquer la parution de Severed.


Ce récit d'horreur se déroulant en 1916 aux Etats-Unis mélange avec réussite le genre du road trip et une histoire de serial killer. Nous suivons Jack Garron, un orphelin qui décide de quitter la maison de celle qui l'a recueillie pour se lancer à la poursuite de son père. Ce dernier, violoniste ambulant, lui donne des nouvelles par lettre et le jeune Jack rêve de le rejoindre.


Au cours de son voyage, il rencontrera Sam qui l'aidera à éviter les risques communs à ceux qui passent leurs vies sur les routes. Malheureusement pour eux il existe des dangers si sombres que personne ne peut se préparer à les affronter.

Snyder signe ici une histoire qui cristallise ses thématiques de prédilection. La ville y a une place importante et même si l'atmosphère est très différente de celle de Gotham, la criminalité et l'insécurité omniprésentes permettent d'y retrouver des ambiances proches de la ville de la chauve souris. Il a tout le loisir de créer une histoire qui joue sur le mythe du tueur en série sans autres contraintes que celles qu'il s'impose, donnant ainsi une véritable personnalité au récit et l'inscrivant pleinement dans l'oeuvre de l'auteur.


Même pour quelqu'un comme moi, plutôt réfractaire aux récits d'horreur en général, Severed est une lecture intéressante  Le contexte historico-social habille le texte à merveille et si l'angoisse est constante tout au long du comic, elle n'écrase pas les autres dimensions de l'histoire et leurs laisse de la place pour se développer.


C'est la première fois que je lis un comic dessiné par Attila Futaki et malgré une appréhension des premiers instants, son trait se révèle efficace. Que ce soit dans les situations d'horreur ou plus banales, il arrive à reproduire des atmosphères cohérentes mais qui ne laissent cependant pas présager l'issu de l'action. Il soigne les expressions de ses personnages et accorde une très grande importance aux décors, détail important dans un récit se déroulant à une époque pour laquelle on peut manquer de référence visuelles précises.

Dans l'ensemble, Severed est donc une très bonne nouveauté qui ravira les fans de l'horreur et saura satisfaire ceux qui cherchent à retrouver Snyder en dehors de Batman.

Rémi

TP VO Image : 15€
HC VF Urban : 17.50€

Ps: je ne vous encourage pas à taper "severed" dans google image...