Central-Comics Paris
25 rue de L'Ambroisie
75012 Paris
tel: 0952782271
email: contact@central-comics.com

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h.
ouvert le dimanche de 12h à 19h30.

mercredi 5 décembre 2012

Sélection de Noël 2012 : Animal Man et Swamp Thing


Bonjour à tous,

Si on vous propose deux titres en même temps aujourd’hui c’est tout simplement parce  qu' Animal Man et Swamp Thng s'apprécient d’avantages en étant lu ensemble. En effet, les deux personnages et les deux intrigues sont très liés et il est plus que probable que si vous avez aimé l’un des deux ouvrage, vous lirez l’autre également. D’autant plus qu’à l‘avenir Animal Man et Swamp Thing partageront un crossover.


Animal Man est un personnage relativement peu connu des lecteurs français. Heureusement, grâce aux New 52, vous ne serez pas obligé de fouiller dans les bacs de oldies pour pouvoir commencer la série. Au début de l’histoire, Bernhard “Buddy” Baker, aka Animal Man ne joue plus les super-héros. Il prefere consacrer son temps à sa famille. Mais quand il apprend que sa fille Maxie est l’avatar du sang, l’une des 3 forces se disputant le monde, il reprend du service pour tenter de protéger ses proches des agents de la Nécrose, la force la plus malsaine.


Scénarisé par Jeff Lemire et dessiné par l'étonnant Travel Foreman, Animal Man est l’exemple typique de l'exigence qualitative imposée par DC pour son relauch. On découvre une série mature, surprenante graphiquement et au scénario très évolué. Les relations familiales jouent un rôle de premier plan dans l’histoire et il faut toute la virtuosité de Lemire pour intégrer ces éléments dans un scénario de super héros. Ne vous laissez pas impressionner par le graphisme déroutant de l’oeuvre, après quelques pages vous serez séduit, notamment devant les représentations des éléments mystiques du comic. Ce titre flirt évidemment avec la collection Vertigo et devrait plaire à ceux d’entre vous qui sont allergiques aux héros en collant.

L’ambiance est sombre, effrayante, glauque, radicalement différente de ce qu’on peut trouver dans la quasi totalité des titres DC. Si vous êtes fatigué des zombies et autres vampires, venez essayer The Rot, la Nécrose, cela devrait renouveler votre stock de frissons.


Swamp Thing quand à lui est l’avatar de la Sève, the Green, la troisième force qui régit le monde. Au début de l’histoire, le Dr Allec Holland (aucun lien de parenté connue avec notre président) travail sur des chantiers et a renoncé à sa carrière de botaniste. Il se tien éloigné de ce qui pourrait à nouveau faire de lui the Swamp Thing. Cependant, il va lui aussi devoir reprendre du service pour combattre la Nécrose.

Là encore, DC n’a pas choisi son équipé créative au hasard. Ainsi on retrouve Scott Snyder au scénario qui va pouvoir, comme sur Batman, mettre son génie de l’horreur au service du titre. Au dessin, c’est Yanick Paquette qui s’y colle et qui s’en sort merveilleusement bien. Les scènes de nature sont magnifiques, ce qui est absolument indispensable pour cette série.


Très éloigné du Swamp Thing d’Alan Moore, Snyder nous propose ici un récit moins porté sur les réflections psychologiques de Swamp Thing et met véritablement l’action sur le côté horreur de la série, ce qui accroit encore la cohérence avec Animal Man. Les deux personnages vont se croiser au cour de leurs premiers arcs respectifs et se retrouver ensuite dans un Crossover en cours de publication aux Etats Unis.

Ces deux séries font partie du très haut du panier des New 52 et il serait vraiment dommage de passer à côté. D'autant qu'encore une fois Urban nous propose un rapport qualité prix très agréable et que les deux titres sont également disponibles en VO à la librairie.

A demain pour un nouveau titre dans notre sélection de Noël!