Central Comics Paris
25 rue de l'Ambroisie
75012 Paris

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h
ouvert le dimanche de midi à 19h30

tel: 0952782271
courriel: contact@central-comics.com

samedi 30 juin 2012

Que faire ce soir? Butcher Baker t'invite chez lui!



Encore une belle surprise de la part d’Ankama qui enrichit une fois de plus son catalogue d’un titre hors-norme: avecButch Baker: The Righteous Maker de Joe Casey (Superman: Superfiction) et Mike Huddleston.





Butcher Baker, the Righteous Maker (dont le nom est tiré d’une comptine pour enfants, “Butcher Baker, Candlestick Maker”) est un ancien super-héros américain par excellence, qui passe désor­mais sa «retraite» dans une débauche d’alcool, de cigares et d’orgies… Jusqu’au jour où un politicien véreux vient lui proposer une dernière mission : se débarrasser une fois pour toute des super-vilains autrefois mis derrière les barreaux par le Butcher en personne. Au volant de Liberty Belle, énorme camion hanté par l’esprit de sa femme décédée, Butcher Baker entame donc les hostilités avec des vilains hauts en couleurs, le tout sur fond de jurons, de débauche sexuelle et de parodie de patriotisme…

La série en huit épisodes (le dernier est attendu courant 2012) rencontre un grand succès. Initialement publiée aux Etats-Unis chez Image Comics, elle paraîtra en France en octobre 2012, aux éditions Ankama.





Dessinateur de comics américain au parcours atypique, Mike Huddleston s’est installé l’an dernier à Paris, où il travaille sur les séries The Strain, co-écrite par Guillermo del Toro, David Lapham et Chuck Hogan, et Butcher Baker, The Righteous Maker, qu’il a co-créée avec Joe Casey.

Reconnu pour son indépendance artistique et ses habiles mélanges de styles, Mike Huddleston est de ces artistes qui dépoussièrent l’univers des comics. Repéré par DC Comics, qui lui confie la série Deathstroke dès la fin de ses études au Kansas City Art Institute, il fait rapidement parler de lui en co-créant The Coffin avec Phil Hester. Ce roman graphique est son premier grand succès : salué par la critique, il devient très vite une référence ; James Cameron et Guillermo del Toro en acquièrent les droits pour l’adapter au cinéma.



Enfant des années 80, nourri aux films de science-fiction old-school et aux comics qu’achetait sa mère pour le tenir tranquille lors de leur longs trajets en voiture, Mike a fait preuve très tôt d’une imagination intarissable et d’un talent certain pour le dessin. La vocation était née…

Durant ses études au Kansas City Art Institute, il obtient une publication dans le DC Comics Talent Showcase, et commence son parcours pour le moins atypique.

Après s’être vu confier les numéros #55 à #60 de la série Deathstroke, chez DC Comics, il se lance dans la co-création de The Coffin, avec Phil Hester. Il y révèlera son talent créatif et graphique, et y trouvera son premier succès. James Cameron et Guillermo del Toro viennent d’ailleurs d’en acquérir les droits pour une adaptation cinématographique.





Peu de temps après ce succès, DC Comics refait ensuite appel à lui pour Harley Quinn. L’éditeur souhaite en effet revoir la direction de l’histoire de ce personnage populaire, et Mike prend goût à la liberté créative qui lui est donnée. L’univers des super-héros (et héroines !) devient familier et source d’imagination infinie.




Cette expérience lui permet par la suite de travailler entre autres chez Darkhorse (Grendel), Image Comics (24-7) et Marvel (Captain America).


Après cette période de succès commerciaux, Mike se tourne à nouveau vers la création. Son projet est une nouvelle co-création avec Phil Hester, Deep Sleeper, dans la lignée de The Coffin, dans laquelle il matérialise son évolution graphique et créative.

L’innovation dont son travail a fait preuve avec Deep Sleeper conduit Mike à travailler avec Ray Fawkes et Hank Rodionoff pour créer Mnemovore, une série qui explore les tréfonds de la mémoire et de la conscience sur fond de science-fiction et d’horreur. L’originalité créative de Mike y bat son plein, et la série devient culte.



Après Mnemovore, il retourne vers de plus petits projets autour de personnages majeurs comme Batgirl, et Manbat. Dans la foulée, une nouvelle opportunité créative se présente : Wildstorm Comics fait ensuite appel à lui pour redonner un coup de jeune à la série de super-héros Gen 13. Mike Huddleston apprécie à nouveau la liberté créative, et crée un nouveau chapitre entier pour ces personnages très populaires : de nouveaux fans sont attirés par son travail, et l’univers des super-héros est approfondi.

Toujours à la recherche de plus de liberté artistique, Mike commence à travailler avec Rob Venditti (créateur de Surrogates et de Clones) sur The Homeland Directive, une oeuvre beaucoup plus expérimentale pour laquelle il utilise chaque élément artistique (dessin, encres, couleurs, couverture, lettrage) en tant que moyen à part entière de relater l’histoire. Homeland Directive est acclamé par la critique et rencontre un grand succès : il entre dans la Bestselling List du New York Times dès sa première semaine de publication.





En 2011, Joe Casey et Mike Huddleston, amis de longue date, décident de concrétiser ce dont ils ont toujours parlé : travailler ensemble autour d’un projet commun.
C’est ainsi qu’est née l’histoire du Butcher Baker, the Righteous Maker (dont le nom est tiré d’une comptine pour enfants*) ancien super-héros américain par excellence, qui passe désormais sa «retraite» dans une débauche d’alcool, de cigares et d’orgies… Jusqu’au jour où un politicien véreux vient lui proposer une dernière mission : se débarrasser une fois pour toute des super-vilains autrefois mis derrière les barreaux par le Butcher en personne. Au volant de Liberty Belle, énorme camion hanté par l’esprit de sa femme décédée, Butcher Baker entame donc les hostilités avec des vilains hauts en couleurs (El Sushi, Jihad Jones, L’Abominable SnowMan…), le tout sur fond de jurons, de débauche sexuelle et de patriotisme.


Mike Huddleston travaille actuellement sur THE STRAIN co-écrit par le réalisateur Guillermo del Toro (L’Echine du Diable, Le Labyrinthe de Pan, Hellboy…), le romancier Chuck Hogan et l’auteur de comics David Lapham.

 Ce soir, à 18h30, a lieu le vernissage de son exposition à la galerie Carole Kvasnevski.
Un immanquable!