Central Comics Paris
25 rue de l'Ambroisie
75012 Paris

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h
ouvert le dimanche de midi à 19h30

tel: 0952782271
courriel: contact@central-comics.com

samedi 28 avril 2012

[01] Les nouveautés à découvrir : Superior

Bonjour à tous,

Aujourd'hui j'inaugure une nouvelle série d'articles, à parution irrégulière, dans laquelle je vous parlerais des dernières sorties qu'il ne faut manquer sous aucun prétexte. Evidemment, les avis donnés dans ces articles sont subjectifs et vous avez le droit de ne pas être d'accord. N'oubliez pas que les commentaires vous sont ouverts si vous souhaitez réagir.

On commence avec une des séries les plus attendues de cette année : Superior. Attendue car il s'agit de la nouveauté de Mark Millar et qu'après le succès de Kick Ass, le lectorat Français avait hâte de découvrir une nouvelle création originale de l'artiste aux chevilles aussi imposantes que son imagination.

Très sincèrement, en ce moment je ne suis pas le plus grand fan de Millar qui soit. J'ai été plutôt déçu par Kick Ass 2 (vous aurez bientôt l'occasion de découvrir ça chez Panini) et Nemesis m'avait laissé de marbre. Heureusement, en parallèle à ça, j'avais eu l'occasion de lire Superior issue par issue... et ça valait le coup. C'est donc avec plaisir que j'ai déballé cette version française de Panini.

Superior c'est l'histoire d'un jeune garçon paraplégique à cause de sa sclérose en plaque et qui va se transformer en super héros après sa rencontre avec un singe galactique. Alors oui, dit comme ça on dirait un scénario inventé par Mark Millar Jr; mais il ne faut pas se méprendre, derrière ce scénario d'apparence simpliste, Mark Millar cache de nombreuses subtilités qui donnent toute sa saveur au récit.

En effet, il faut savoir que le monde dans lequel se déroule l'histoire est assez similaire au notre, les super héros n'existent que dans les comics et leurs adaptations cinématographiques. Notre jeune héros va donc être transformé en superman local avec la tête de l'acteur qui l' incarne au cinéma. De plus, s'il récupère les pouvoirs et l'apparence de l'encapé, il garde sa candeur et son innocence enfantine... des valeurs assez peu caractéristiques des Supers en général et qui crée des situations et des conversations assez cocasses.

Toutes ces déblatérations sur notre ami M.M. me feraient presque oublier qu'un comic ne se fait pas tout seul et que Leinil Yu joue un rôle majeur dans l’intérêt de celui-ci. Pour ceux qui ne connaîtraient pas bien son travail (Hum, y'en a-t-il vraiment parmi nos lecteurs?), il est le dessinateur de Secret Invasion, Ultimate Avengers, New Avengers, etc. Autant dire que dessiner les plus grand héros de la terre, ça le connait et ça lui réussi. Ici il parvient à créer un univers graphique très différent de celui de Marvel et qui accompagne à merveille le récit de Millar.

Que vous aimiez les histoires de super héros classique ou les récits un peu en dehors des clous comme the Boys, il est à peu prés certain que vous apprécierez Superior. On est loin des déferlements de violence gratuite et sans intérêt scénaristique que Millar a la faiblesse de nous balancer de temps en temps. Seul petit bémol, Panini ne change pas une technique qui gagne et ne publie que la première partie de l'arc pour le moment. Il va donc vous falloir un peu de patience pour pouvoir déguster l'ensemble de la série.

Sur ce, bonne lecture à tous et à bientôt!

Rémi