Central-Comics Paris
25 rue de L'Ambroisie
75012 Paris
tel: 0952782271
email: contact@central-comics.com

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h.
ouvert le dimanche de 12h à 19h30.

lundi 5 décembre 2011

A.D. la nouvelle orleans apres le deluge

A.D.
La Nouvelle Orléans après le déluge

josh Neufeld
La boite à bulles


AD retrace l'itinéraire de sept personnes ayant survécu à Katrina, le terrible ouragan qui a frappé la ville de La Nouvelle Orléans le 28 août 2005 et a laissé dans le sillage de ses vagues de 11m, de ses vents de 280km/h, pas moins de 1836 morts ainsi que des dizaines de milliers de sans abris.
Si Denise, Léo, Michelle, Abbas, Darnell, Kwane et le Docteur ont donc survécu au drame, ils ont connu des fortunes diverses, sur place ou à l'extérieur. Mais aucun d'eux n'est sorti indemne de la catastrophe.

Venu sur place en tant que volontaire de la Croix Rouge, le dessinateur Josh Neufeld a pris le soin de les écouter, recueilli leur témoignage et en a tiré un roman graphique d'abord diffusé sur internet avant d'être publié en livre.
Il offre sur cet événement marquant un point de vue sans parti pris mais multiple et saisissant. Une lecture dont on ne sort pas indemne, nous non plus.

Samedi j'ai parlé de "The Wire" et aujourd’hui c'est presque "Treme", quartier de la Nouvelle Orléans devenu série TV racontant les déboires des habitants de la Nouvelle Orléans, un an après le passage de l'ouragan , mais surtout, et c'est la tout le probleme de cette catastrophe, au départ il y a eu un disfonctionnement humain, l'état des digues de la ville.
C'est l'une des choses qui est récurente et dénoncé dans A.D. et dans Treme, mais revenons à A.D.

A travers sept portraits, sept parcours, sept regards sur la castrophe, sept points de vues differents qui laisse froid dans le dos quant à la gestion de la crise qui découla de cette double castrastrophe, à la fois tragique, humaine et sociale.

On s'attache très facilement au parcours de chacun, pour moi celui du fan de comics qui doit abandonner sa collection m'a particulièrement marqué, celui de Denise, également, qui voit tout espoir s'évaporer au fur et à mesure qu'elle prend conscience de l'absence de solution apporté par l'état américain.
Cette catastrophe devient combat de tout instants pour certains, et chacun vit cela selon sa propre personnalité et vécue.
Personne ne prenait complétement l'ouragan au sérieux a départ, et quand les digues cèdent, personne ne peut croire que l'on irait aussi loin dans l'horreur.
Par le choix d'une couleur par personnage, Josh Neufeld permet de bien saisir de qui il décrit l'histoire, et facilite à la fois lecture et identification.

Certaines scènes décrites sont tout simplement hallucinantes de véracité mais aussi au plus proche de ce drame sans jamais tombé dans le misérabilisme.

Véritable plongé dans l’œil de l'ouragan et ses conséquences, ce livre est un témoignage sur une catastrophe naturelle devenue humaine par la force des choses.
Une lecture indispensable qui devrait etre presque obligatoire pour tous, pour prendre compte que nous sommes nullement à l'abri d'un cataclysme, ou que l'on vive.

8/10

Laurent