Central Comics Paris
25 rue de l'Ambroisie
75012 Paris

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h
ouvert le dimanche de midi à 19h30

tel: 0952782271
courriel: contact@central-comics.com

lundi 24 octobre 2011

Les chasseurs de Ptérodactyles

Les chasseurs de Ptérodactyles
Titre original : The Pterodactyl Hunters 
Ça et La


Les éditions Ca et La est l'éditeur a qui publié le plus de perles cette année, un catalogue sérieux et homogène, des choix tranchés et assumer, mais surtout la découverte d'auteurs.

Une fois de plus un coup de coeur pour "Les chasseurs de Ptérodactyles", d'un nouveau venu dans le monde de la bd, avec des illustres prédécesseurs dans ses remerciements, Brendan Leach raconte une fable aux couleurs Steampunk.


New York est en proie depuis des années à la présence dangereuse de ptérodactyles, menaçants dinosaures volants qui imposent couvre feu aux new yorkais.

Dans la famille Sullivan, on est chasseur de ptero de père en fils, et l'album s'attarde sur les deux frères chasseurs que sont Eamon et Declan, dans le ciel de Brooklyn.


Eamon est le l'homme qui tue les derniers spécimens, à bord de sa montgolfière, entre les toits de Williamsburg.
Star local, qui a du mal à vivre qu'il sera peut être celui qui exterminera l’espèce des ptérodactyles.


Declan, le benjamin qui passe ses nuits en haut d'une tour d'observation alors que dans ses rêves il se trouve dans la montgolfière, a réalisé les exploits de son frère.
Il vit mal d’être dans l'ombre de son frère, et le jalouse secrètement.


Les chasseurs de pterodactyles est un livre tourmenté comme l'est Declan, subtil et envoutant. La palette de Brendan Leach est agréable et en adequation avec le récit qui passe de scenes de chasse à des moments plus intimistes, ou le mal etre des personnages principaux est palpable, elle transpire dans les actes des deux freres et ce malaise finit par etre partager par le lecteur.


Le personnage du père, qui vit dans ses souvenirs, est également bien décrit, ainsi que l'affection que porte un autre personnage pour Declan , mais qui, de part sa position, restera surement à l'état de sentiment.

Un trop court livre qui nous envie de dévorer la suite plus rapidement qu'un dinosaure fond  sur sa proie.

8/10


Laurent