Central-Comics Paris
25 rue de L'Ambroisie
75012 Paris
tel: 0952782271
email: contact@central-comics.com

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h.
ouvert le dimanche de 12h à 19h30.

mercredi 21 septembre 2011

Wolverine, Od Man Logan

Wolverine, Old Man Logan
Mark Milar (scénario) et Steve McNiven (dessin)
Collection Marvel Deluxe
Panini éditeur.



Les super-vilains ont gagné. Ils peuvent fêter le cinquantième anniversaire de leur victoire sur le monde sans être inquiétés par d'éventuels Justiciers, même suicidaires. A vrai dire, il reste juste assez de super-héros pour les compter sur les doigts de la main, et ceux qui restent essaie tant bien que mal de survivre dans un pays dirigés entres autres par Red Skull ou le gang des Hulk sans ô grand jamais tenter de rendosser leurs costumes et reprendre le rôle de leurs vies, priant pour être oubliés et ne pas finir sa vie torturé jusqu'à en perdre la raison. Même Logan, alias Wolverine, le X-Man, s'est rangé de sa vie de violence et coule des jours heureux accompagné par sa femme et ses enfants dans leur ferme, isolée. 

    Même forcé les Hulk de verser une somme exorbitante tous les mois, Logan ne sort pas ses griffes. Il s'est juré de ne plus jamais les utiliser. Il y a cinquante ans, il a tué Wolverine de ses propres mains et jamais plus il ne retournera en arrière. Alors quand Oeil de Faucon lui propose un travail, en apparence simple, mais bien payé, Logan ne se fait pas prier. Il accepte et les deux hommes partent donc pour un long voyage. Le plan est simple, avec cet argent, Logan pourra payer Hulk pour plusieurs années et vivre le restant de ses jours, l'âme en paix. 

   
   Pour être honnête, je n'ai jamais aimé Wolverine. Vraiment pas du tout. Une répulsion que j'aurais bien du mal à expliquer de façon rationnelle, mais qu'importe. Old Man Logan, c'est avant tout un univers. La plupart des super-héros sont morts, emportant avec eux l'espoir d'un monde meilleur. Un monde apocalyptique effrayant, où Venom, Fatalis et Magnato se partagent la terre et la vie du peu d'hommes encore en vie, sans contrainte, sans super-héros les empêchant de comettre des actes abominables. Logan n'est plus un super-héros, mais un homme comme les autres. Un homme qui désire simplement vivre simplement avec ceux qu'il aime et les protéger de la souffrances du monde extérieur. Il se lance dans cette aventure pour eux, non plus dans un idéal de justice et d'amour universel. A sa place, tout le monde réagirait probablement de la même façon. 

   Seulement, c'est impossible de renier le fondement même de sa vie, de ses pensés les plus intimes. Logan pourra nier encore cinquante années, il est et mourra Wolverine. Arrachez-lui les raisons qui l'ont poussé à changer autant et vous vous retrouverez à rendre des compte à un être avec qui vous ne voudriez pas passer une nuit même pour tout l'or du monde. Old Man Logan, l'histoire d'un Logan devenu vieux sans s'en être rendu compte et qui n'as plus rien à perdre. 


   

8/10

Florian.