Central Comics Paris
25 rue de l'Ambroisie
75012 Paris

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h
ouvert le dimanche de midi à 19h30

tel: 0952782271
courriel: contact@central-comics.com

mercredi 24 août 2011

LES CHRONIQUES D'ALEX : BIENVENUE A HOXFORD

BIENVENUE A HOXFORD


Synopsis :

Raymond Delgado, est un prisonnier peu ordinaire. Complètement psychopathe et schizophrène il se voit transférer dans un tout nouveau centre pénitencier spécialisé dans les cas extrêmes. Entouré de violeurs, de tueurs en série et de criminels plus violents les uns que les autres, Raymond ne va pas tarder à faire la connaissance d'êtres bien plus monstrueux que ses compagnons de cellules...

Mon avis :

Pour ceux qui ne le sauraient pas Laurent a déjà écrit récemment un article sur cette bande-dessinée. Après avoir eu l'avis éclairé d'un connaisseur de Ben Templesmith, voila donc le ressenti d'un néophyte!

La première chose qui m'a sauté aux yeux, c'est l'incroyable rendu visuel du titre. Le style du dessin est vraiment très accrocheur, chaque couleur de fonds correspond à une émotion et à une ambiance. Les couleurs bleues et violacées symbolisent ainsi la peur, tandis que l'orange et le rouge mettent en avant l'horreur et les différentes tueries. Le jaune/ocre/vert s'apparente aux moments "normaux et calmes" de l'histoire. Ce changement subtil dans les couleurs nous immergent encore plus dans l'ambiance macabre du récit et donne un réel dynamisme à l'intrigue. L'auteur réussi parfaitement à créer un environnement de conte d'horreur saisissant et effrayant.

Le personnage principal de Raymond Delgado m'a beaucoup plu. Son regard entièrement caché par ses lunettes renforce son côté psychopathe et complètement déconnecté de la réalité. On a le sentiment que rien ne peut l'atteindre et qu'il est totalement absent sauf, lorsqu'il s'agit de laisser parler la violence et le sang!
Au niveau du scénario, Templesmith nous a concocté une histoire originale qui nous montre qu'un niveau de la violence, du sadisme et de la perversité, l'homme peut-être bien plus proche de la bête qu'on ne le pense.. L'ambiance chasse à l'homme voulu par l'auteur fonctionne très bien et maintient le suspense intacte jusqu'à la fin.


Je conclurais en disant que j'ai beaucoup aimé le style graphique de Templesmith, particulièrement sa manière astucieuse de jouer avec les couleurs. Ce titre et cet auteur ont été une belle découverte pour moi, je vais donc m'empresser d'aller lire une autre de ses créations : 30 jours de nuit.        
7/10

Alex