Central Comics Paris
25 rue de l'Ambroisie
75012 Paris

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h
ouvert le dimanche de midi à 19h30

tel: 0952782271
courriel: contact@central-comics.com

mercredi 31 août 2011

Les news US de la semaine, avec du JLA inside!

Cette avec une impatience non dissimulé que nombreux sont ceux qui nous demande si JLA #1 est arrivé?


OUI, il est la mais il n'y en a aura pour tout le monde, bin oui, y'a eut plein de monde qui se sont rajouté apres la deadline de préco et donc on a puissé dans le stock boutique pour répondre à la demande.
Cerise sur le gâteau, le titre est sold out avant parution!!!

On le répète pour les freres Fraggles du fond, le mieux c'est la préco, avec sa méga offre qui redéfinit le prix du comics en France:
tous les titres à 1$ = 0.75€
Certains titres à 0.70€ du $


2 TITRES ACHETÉS = LE TROISIÈME OFFERT!

offre uniquement pour les 3 premiers n°, voir la pour toutes les explications

Sinon n'oubliez pas que désormais en préco 1$=0.80€!!!!!
voir ici



Si vous n'avez pas compris et que vous voulez toujours payer vos comics trop chers, deux solutions:
- pas de préco
- la concurrence

En attendant voila ce qui disponible en ce jour:

AMAZING SPIDER-MAN #668 SPI

AMAZING SPIDER-MAN INFESTED #1 SPI

ANY EMPIRE HC

BUTCHER BAKER RIGHTEOUS MAKER #6

CHIMICHANGA HC

DEADPOOLMAX #11 (OF 12)

DF KIRBY GENESIS #2 ROSS VIRGIN EXC CVR

FEAR ITSELF #1 (OF 7) 4TH PTG IMMONEN VAR

FEAR ITSELF DEEP #3 (OF 4) FEAR

FLASHPOINT #5 (OF 5)

GOON #35

GOON TP VOL 03 HEAPS OF RUINATION 2ND ED

HAUNT #17

INVINCIBLE #82

LAST DAYS OF AMERICAN CRIME TP

MIGHTY THOR #3 2ND PTG COIPEL VAR

MIGHTY THOR #5

NEW TEEN TITANS OMNIBUS HC VOL 01

SECRET AVENGERS #16

SPIDER-ISLAND DEADLY HANDS OF KUNG FU #1 (OF 3) SPI

THE RINSE #1

THUNDERBOLTS BY ELLIS AND DEODATO ULT COLL TP

ULTIMATE COMICS HAWKEYE #1 (OF 4)

UNCANNY X-FORCE #12 2ND PTG BROOKS VAR

UNCANNY X-FORCE #14



By the way, nous aussi ici on se relaunch avec une équipe Apo (K) LyptiK en plein Schism, les rênes sont toujours tenu par myself, mais Rémi parti (problèmes de prostate?) et Alex en bout de course ( la défaite de Caen face à Rennes la détruit psychiquement), nous accueillons en nos murs Kevin (et c'est la qu'on se dit qu'on vieillit, quand tu commences à travailler avec un Kevin...) qui vient effectuer 2 ans d'apprentissage au shop.

On dit ELCOME dans ce cas la et il ne va pas rester seul longtemps, car la semaine prochaine il va etre rejoint par quelqu'un d'autre...


Wait and see.


lundi 29 août 2011

Monday'sexy geeks: season 2.00

Avec le retour de l'école et du soleil, revient votre RDV du lundi, et on ne parle pas du Psy...

Savourez le talent et l'imagination des gens qui se déguisent.

à la semaine prochaine!


Rocketeer le trailer 3D

Enjoy!

The Rocketeer 20th anniversary from John Banana on Vimeo.

dimanche 28 août 2011

A crocs et à sang, la re-review

Ce qui est bien c'est quand les avis diverges, et chroniquer le même comic ne donne pas le même avis, ni  le même ressenti.

Par exemple pour le dernier titre de Templesmith  avec cet avis et celui-ci !

Sauf que pour Hoxford, nous sommes unanimes, l'analyse est différente mais l'avis est le même, ce titre est une réussite!

Par contre pour la version française de Bite Club, les avis sont tranchés, Alex trouve ça bien mais sans plus.
Il parle et compare les aventures de la Famille Del Toro à celle des Corleone tout en disant que ça fait penser aux films de gangsters des nineties.

ALEX LE PARRAIN 2 C'EST 1974 !!!!

Pour Alex, c'est les Soprano mixé à True blood, OK, peut être les Soprano même si Leto est un Michael Corleone en puissance (nous sommes d'accord la dessus), mais c'est plus True Blood qui est inspiré du texte de Chakin que l'inverse déjà par l’antériorité.
Le Parrain, oui, mais en mode hédoniste, avec plus de sexe,  et un ou deux doigts d'inceste.


Finalement ce ne serait qu'un simple récit de mafieux, ou ne serait ce pas la plus belle parabole possible sur la MAFIA?

Le crime organisé pourrait être assimiler à un tic qui vit grâce au sang du chien, et le vampire à besoin de l’être humain pour obtenir le sang nourrissant.

La famille Del Toro va régler deux problèmes, devenir clean mais aussi séparer définitivement le règne des vampires et des humains.
L'enjeux de Pharmatech est un élément très important de l'intrigue, celui qui renvoi au particularisme des Del Toro.

Faut arrêter de fantasmer le vampire comme dans 30 jours de nuits ou les films à jabots, mais le voir comme décrit dans Byte Club, comme un prédateur immortel.
D'ailleurs la vision moderne du vampire de Chaykin renvoi à celle proposer récemment par Snyder (es spécialiste Chauves Souris chez DC) dans American Vampire...
Les vampires sont des assassins badass, et la mafia est un modus vivendi qui convient bien pour construire un empire.
La vision donné des vampires est surement la plus réaliste que l'on est eut depuis longtemps.

Celui des Del Toro a mis près de  300 ans à ce faire, à coup de meurtres, sangs, trafics et autres actes répréhensibles par une morale judéo-chrétienne.

C'est aussi de ça dont il est question, un vampire dans les ordres!
La se mêle deux images, soit celle moderne d'une église torpillé de l'intérieur pour des histoires sales mêlant curés et enfants, soit une plus profonde basé sur la crise de la croyance, toujours est il que l'église catholique est décrite comme tellement désespéré pour recruter en son sein le fils du mal au mieux, un monstre chimérique défiant l'existence de Dieu au pire!
Dans l'histoire l'origine des vampires permet à l'église de régler partiellement son dilemme.


Que la version comics de True Blood soit scénarisé par David Tischman est un aveu des producteurs de leur inspiration.
D'ailleurs une autre idée développé par les scénaristes, c'est de parler des minorités et de l'immigration à travers la communauté  des vampires.

A cela vient se greffer une unité policière chargé de la répression des crimes vampiriques qui rêve de se payer le clan Del Toro.

La seconde histoire de l'album est la suite directe à la première mais du point de vue de la police de Miami.



Chaykin traite ses lecteurs en adultes et se contente de décrire des rapports de force entre protagonistes pour laisser son message se glisser dans le caniveau (terme technique désignant la séparation entre deux cases et non la ou on finit après une soirée arrosée).
L'écriture particulière de la bd prend ici toute sa dimension, dans ses non dits,  dans ce que l'on imagine de cette famille, du patriarche qui a construit sa famille et cette famille qui se détruit pour l'argent et le pouvoir...


Pas besoin d'aimer les vampires ou la mafia pour lire A crics et à sang, suffit juste d'aimer les bonnes histoires!


vendredi 26 août 2011

LES CHRONIQUES D'ALEX : A CROCS ET A SANG

A CROCS ET A SANG



Synopsis :

La plus importante famille vampire et mafieuse de Miami, les Del Toro, règne sans partage sur la ville. Jusqu'au jour où le parrain est assassiné par un inconnu, laissant son empire criminel aux mains de ses enfants. Laquelle de ses progénitures héritera  du contrôle de la pègre à Miami, et quelles en seront les conséquences? Mais surtout, qui a osé éliminer le chef des Del Toro ?

Mon avis :

Surfant sur la vague des vampires, zombies et autres créatures de l'horreur, les scénaristes Howard Chaykin (Punisher) et David Tischman (True Blood) nous proposent ici une histoire de vampires mafieux assez  convaincante. L'histoire n'est pas d'une grande originalité mais suffit tout de même à susciter l'intérêt du lecteur. 
Entre règlements de compte, tentatives d'assassinat, et autre complots mafieux, l'ambiance du livre prends clairement la direction des films de gangsters des années 90 comme Le Parrain. Ainsi l'un des personnage principaux, Leto le fils cadet, engagé dans les ordres, et complètement contre la politique mafieuse de sa famille, me fait penser à Michael Corleone  (Le Parrain 2), qui refuse dans un premier temps l'héritage de son père. 
La violence propre à toute histoire de vampire est bien présente mais sans tomber dans le gore et le trop plein de sang... Malheureusement, c'est surement à mon sens le bémol de ce titre, on a l'impression que les scénaristes ont juste voulu profiter de la mode sur les vampires pour incorporer ce thème à l'histoire, car le coté horreur n'est pas du tout présent, et on se retrouve seulement avec des mafieux dotés de canines. Au vu du titre "A crocs et à sang" je m'attendais à plus de violence "surnaturelle" , alors qu'au final on en revient à lire une histoire de gangsters classique, certes une histoire intéressante mais pas celle à laquelle je m'attendais...
 Au niveau du dessin, le trait de David Hahn fait très année 90, simpliste, pas forcément toujours très dynamique mais qui reste agréable à lire, sans plus. L'encrage est quand à lui original avec des aplats de couleurs unique selon l'ambiance de la page.
Un avis donc, plutôt mitigé, ce titre n'est pas mauvais du tout mais pour ma part il ne m'a pas emballé plus que çà.         
5/10

Alex

mercredi 24 août 2011

LES CHRONIQUES D'ALEX : BIENVENUE A HOXFORD

BIENVENUE A HOXFORD


Synopsis :

Raymond Delgado, est un prisonnier peu ordinaire. Complètement psychopathe et schizophrène il se voit transférer dans un tout nouveau centre pénitencier spécialisé dans les cas extrêmes. Entouré de violeurs, de tueurs en série et de criminels plus violents les uns que les autres, Raymond ne va pas tarder à faire la connaissance d'êtres bien plus monstrueux que ses compagnons de cellules...

Mon avis :

Pour ceux qui ne le sauraient pas Laurent a déjà écrit récemment un article sur cette bande-dessinée. Après avoir eu l'avis éclairé d'un connaisseur de Ben Templesmith, voila donc le ressenti d'un néophyte!

La première chose qui m'a sauté aux yeux, c'est l'incroyable rendu visuel du titre. Le style du dessin est vraiment très accrocheur, chaque couleur de fonds correspond à une émotion et à une ambiance. Les couleurs bleues et violacées symbolisent ainsi la peur, tandis que l'orange et le rouge mettent en avant l'horreur et les différentes tueries. Le jaune/ocre/vert s'apparente aux moments "normaux et calmes" de l'histoire. Ce changement subtil dans les couleurs nous immergent encore plus dans l'ambiance macabre du récit et donne un réel dynamisme à l'intrigue. L'auteur réussi parfaitement à créer un environnement de conte d'horreur saisissant et effrayant.

Le personnage principal de Raymond Delgado m'a beaucoup plu. Son regard entièrement caché par ses lunettes renforce son côté psychopathe et complètement déconnecté de la réalité. On a le sentiment que rien ne peut l'atteindre et qu'il est totalement absent sauf, lorsqu'il s'agit de laisser parler la violence et le sang!
Au niveau du scénario, Templesmith nous a concocté une histoire originale qui nous montre qu'un niveau de la violence, du sadisme et de la perversité, l'homme peut-être bien plus proche de la bête qu'on ne le pense.. L'ambiance chasse à l'homme voulu par l'auteur fonctionne très bien et maintient le suspense intacte jusqu'à la fin.


Je conclurais en disant que j'ai beaucoup aimé le style graphique de Templesmith, particulièrement sa manière astucieuse de jouer avec les couleurs. Ce titre et cet auteur ont été une belle découverte pour moi, je vais donc m'empresser d'aller lire une autre de ses créations : 30 jours de nuit.        
7/10

Alex



NEWS VO

ASTONISHING X-MEN #41
CAPTAIN AMERICA AND BUCKY #621
CARNAGE HC FAMILY FEUD
FEAR ITSELF YOUTH IN REVOLT #4 (OF 6) FEAR
FF #8
PUNISHER #2
SPIDER ISLAND EMERGENCE OF EVIL JACKAL & HOBGOBLIN # 1
THE MIGHTY THOR # 3 variant cover
ULTIMATE COMICS ULTIMATES #1
WOLVERINE BEST THERE IS #9
X-FACTOR VISIONARIES # 3
X-FACTOR VISIONARIES # 2
X-FACTOR VISIONARIES # 1
X-MEN LEGACY #254
X-MEN # 9 variant cover
X-MEN #16
SKETCHBOOK : SIMONE BIANCHI
FRANK CHO SKETCHES & SCRIBBLES # 6
FRANCISCO HERRERA MAGIC BOX





FAIRY QUEST VOLUME 1 OUTLAWS
PAUL JENKINS, HUMBERTO RAMOS & LEONARDO OLEA
ACTION COMICS #904 (DOOMSDAY)
BATMAN INCORPORATED #8
BATMAN THE DARK KNIGHT # 1 variant cover
BATMAN THE DARK KNIGHT #5
GREEN LANTERN EMERALD WARRIORS #13
SUPERMAN BEYOND #0
TEENAGE MUTANT NINJA TURTLES ONGOING #1
THE COMICS JOURNAL 301
MARINEMAN A MATTER OF LIFE & DEPTH TP
68 # 1 variant cover
DARK HORSE PRESENTS #3 Gibbon's cover
DARK HORSE PRESENTS #3 Chadwick's cover
100 BULLETS TP 11 ONCE UPON A CRIME
100 BULLETS TP 12 DIRTY
100 BULLETS TP 13 
FOLLOWING CEREBUS # 12
AMERICAN VAMPIRE #18 (MR)
NORTHLANDERS #43
JOHN BYRNE NEXT MEN #9
MALINKY ROBOT