Central Comics Paris
25 rue de l'Ambroisie
75012 Paris

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h
ouvert le dimanche de midi à 19h30

tel: 0952782271
courriel: contact@central-comics.com

mercredi 27 avril 2011

Fell par W. Ellis et B. Templesmith


Je pense que vous l'aurez deviné, je suis fan du travail de W. Ellis. Même si certains de ses travaux sont un peu en deçà de son niveau général, c'est un scénariste qui sait se renouveler et qui maîtrise parfaitement certains types de récits. Je me jette sur tout ce qui comporte son nom sur la couverture et je suis rarement déçu. Il restait cependant une de ses publications en V.F. que je n'avais pas encore lu: Fell, paru chez Delcourt.

Fell c'est l'histoire d'un enquêteur, plutôt pas mauvais, qui se trouve muté dans Snowtown, une zone de non-droit proche de la ville dans laquelle il officiait. Alcoolisme, terrorisme, meurtre et autres crimes sont monnaie courante dans cette ville où tout le monde semble avoir quelque chose à cacher et au sous effectifs policiers...

Le scénario est excellent, comme toujours quand W.Ellis écrit une histoire d'enquêtes. Tout comme on découvrait les bas-fonds d'une société futuriste dans Transmetropolitan, Fell nous emporte dans les méandres d'une ville moderne mais comme abandonnée par la société et ses conventions. Chacun y fait sa loi à sa manière et semble avoir sa propre vision de ce qui est juste et de ce qui ne l'est pas.

Richard Fell, notre moyen de locomotion dans ce monde décalé, découvre avec nous cette jungle urbaine et, bien qu'il semble bien loin de l'état d'esprit qui y règne, parait s'en accommoder étrangement facilement. Certainement parce qu'il n'est pas aussi blanc qu'on pourrait le penser au début de l'histoire.

Sombre sans en faire trop, W.Ellis reste dans les limites de ce qui est probable et cela donne encore plus de portée à son histoire. On envisage cette ville comme une réalité et on y plonge avec un mélange de curiosité malsaine et d'aversion.
Le Dessin de Templesmith permet de souligner encore un peu plus cette atmosphère. Ses dessins sont particulièrement pertinents et on imagine mal un autre dessinateur sur cette série. Tout en gardant son trait, il n'abuse pas de l'abstraction et rend fidèlement l'ambiance et les décors de cette citée. Il donne aussi une profondeur aux différents personnages grâce à sa capacité à modifier les traits de ces derniers en fonction de leur état d'esprit.

La série se constitue pour l'instant que d'un seul tome, aussi bien en France qu'aux Etats Unis. L'édition français reprend 8 des 9 fascicules parus chez Image. Rien n'a été édité depuis 2008, date à laquelle le PC de W.Ellis a crashé, emportant avec lui les futurs numéros de Fell. Par manque de temps, Ellis n'avait rien écrit depuis pour la série mais il a annoncé le 14 janvier dernier sur son site avoir envoyé le scénario du numéros 10 chez Image et à Ben Templesmith.

Chaque épisode formant une mini-histoire en soit et la conclusion du 8ème étant plutôt marquante, ce premier tome peut s'apprécier comme une histoire complète, sans frustration de ne pas avoir de suite (pour le moment), il ne faut donc pas hésiter à la lire!

Rémi