Central Comics Paris
25 rue de l'Ambroisie
75012 Paris

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h
ouvert le dimanche de midi à 19h30

tel: 0952782271
courriel: contact@central-comics.com

samedi 26 mars 2011

Les 23 heures de la BD, Le shop est ouvert toute la nuit!

C'est la pleine lune. Vous avez les yeux qui piquent, ils sont injectés de sang. Vos poils se hérissent, vos cheveux sont hirsutes (enfin si vous en avez). Vos mains tremblent, mais vous vous accrochez à votre crayon afin de terminer votre tâche. La caféine coule dans vos veines. Vous êtes fatigué, mais vous êtes heureux.
Vous ne rêvez pas, vous faites les 23 heures de la bd.
C'est le week-end du changement d'heure. Vous venez de voir une heure s'envoler. Vous savez qu'il vous reste peu de temps pour finir votre histoire. Vous pensiez pourtant que réaliser 24 planches en 23 heures était une chose aisée. Que nenni! C'est pas un challenge en carton. Vous frissonnez. Vous savez que si vous finissez à temps vous obtiendrez le graal ultime, le lapin d'or. Vous le voulez. Vous courrez après. Vous l'aurez coûte que coûte.
Vous êtes fébrile. Vous sentez une goutte de sueur couler sur votre front. Vos oreilles de lapin frisottent. Il s'agit de ne pas décevoir les lecteurs, qui peuvent lire le déroulement de votre œuvre en temps réel. Vous savez que l'année précédente il y a eu près de 14000 visites, rien que le week-end. Et 6500 le lundi. Vous songez aux 70000 pages qui ont été vues, le samedi et dimanche, et vous calculez rapidement que ça fait 140000 affichages. Ça vous met la pression, et vous aimez ça. Vous sentez la montée d'adrénaline. Vous trouvez ça bon.
C'est ça, les 23hbd.


Et nous, on a notre poulain, Toki, dessinateur, réalisateur, et meme de temps en temps vendeur à Apo (k) Lyps!

Il est à la boutique depuis 13h et sera la jusqu'à demain 13 h!
Et nous on est la pour le recadrer, et donc le shop est ouvert toute la nuit!
Au fur et à mesure, on vous tiendra au courant de l'évolution de ses planches...
Sinon passez le voir IRL!

Pour voir les planches de Toki cliquez ici