Central-Comics Paris
25 rue de L'Ambroisie
75012 Paris
tel: 0952782271
email: contact@central-comics.com

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h.
ouvert le dimanche de 12h à 19h30.

dimanche 13 février 2011

Marre des hobbits, on passe à la souris

Longtemps prévue, mais retardé, voici enfin le second volume de Mouse guard, en français la Légende de la garde, hiver 1152.




En ce rude hiver 1152, la Garde doit faire face aux pénuries qui menacent l'existence des souris. Saxon, Kenzie et Lieam, trois gardes parmi les meilleurs, partent à travers les territoires recouverts de neige. Mené par le vieux Celanawe, ils font office de diplomates et tentent d'améliorer les relations entre les différentes cités et la Garde. Mais cet hiver-là pourrait bien être fatal à certains gardes.


Voici les nobles et courageux chevaliers de la Garde, dont l’intrépidité est inversement proportionnelle à la taille. Éloignez votre belle-mère phobique des rongeurs, car ils ne sont autres que des souris. Ces petits soldats ont pour mission de protéger les leurs, des loups, serpents et autres prédateurs. Une mission ardue qui se complique lorsqu’un complot vise à détruire l’ordre des chevaliers… Tout aussi impressionnants que Frodon affrontant le maître des Ténèbres, les combats entre deux souriceaux et une bande de crabes sont particulièrement angoissants. L’originalité de l’Américain David Petersen réside dans ce mariage pittoresque entre un classique – et assez simple – récit d’aventures et un graphisme naturaliste, qui ne tend jamais vers le cartoon. Ce réalisme donne tout son poids à la lutte des mini-mammifères pour leur survie. Doté d’un trait proche de la gravure, qui appuie l’héroïsme des souris, ce roman graphique risque de séduire les lecteurs français autant que les Américains.


C'est beau, c'est bien écrit, c'est intergénérationnel, et ça va continuer!


L'hivers s'abat sur Lockhaven et ses environs. A cours de provisions et de pharmacie, Gwendolyn envoie l'élite de ses Mouse Guards négocier une entraide auprès des citées voisines. Ils leur faudra affronter les prédateurs et la rigueur du climat.


 Il se trouve simplement que ce second tome de Mouse Guard est encore meilleur que le premier, qui m'avait déjà fortement impressionné. Ce n'est pas tant que la transposition de l'univers médiéval au monde des animaux soit un concept follement original, mais c'est suffisamment finement réalisé pour qu'une histoire somme toute assez classique prenne une dimension supérieure. Les caractéristiques de chaque race sont bien exploitées pour donner lieu à de vrais identités d'espèce. Les chauves-souris, par exemple, rejetées à la fois par les animaux terrestres et par les oiseaux, dégagent une véritable amertume. 


Mais ce sont surtout les illustrations qui rendent l'univers de Mouse Guard si attrayant. Le soin apporté aux costumes, aux armes et autres instruments, les décors somptueux, en particulier la cité souterraine de Darkheather, tout ça régale l'œil. Le talent de Petersen au dessin ne se limite pas aux objets inanimés, loin de là. Les scènes de combat, en particulier celle avec le hibou, sont de très beaux moments de narration. Et puis, pour terminer, je dirai que ce qui différencie peut être le plus ce second tome du premier, c'est l'épaisseur des personnages et la part plus importante donnée à l'émotion. Certains passages, dont certains silencieux, sont vraiment touchants. Bref, une très belle réussite qui s'adresse à tout public et que je ne peux que recommander très vivement. A noter qu'un jeu de rôle basé sur la série a été réalisé.