Central-Comics Paris
25 rue de L'Ambroisie
75012 Paris
tel: 0952782271
email: contact@central-comics.com

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h.
ouvert le dimanche de 12h à 19h30.

jeudi 27 janvier 2011

à Angouleme, il fait froid, mais ici à Paris?

 Le grand Ramdam de la bédé de France a commencé, oyé oyé, mais pendant ce temps L'Association vit de tristes heures.
Bien nous soyons un comics shop, à Apo (k) Lyps nous avons toujours été attaché à la diversité, et aussi à ce le l'on nomme "la nouvelle école", la bd "indépendante", dont nous avons toujours préféré le terme "alternatif".
Les personnes qui lisent ce blog ne sont peut être pas au courant mais depuis décembre l' Association (éditeur de Persépolis par exemple) a décidé de réduire son personnel, passant de 7 à 3 employés d'ici la fin mars.
Triste nouvelle qu'une restructuration chez l'éditeur fer de lance de la bande dessinée différente, à l'heure ou celui ci célèbre ses 20 ans d'existence.
Nous ne sommes pas directement concerné par cette nouvelle, mais comme souvent dans ces cas ou l'on se sent impliqué tout de même, nous nous devons de communiquer sur ce qui se passe en ce moment chez cet éditeur et pour ces employés.
L'heure est à la solidarité.
Avant d’être libraires, nous sommes lecteurs, de comics, mais surtout d'art séquentielle tel que définit par Scott McCloud.
Que notre apprentissage de la lecture se soit faite grâce aux éditions Arédit et aux Teen titans n’intéresse personne, par contre le travail d'éditeur de l'Association, de découvreur de talent, d'avant garde du neuvième art intéresse et concerne tout le monde.
Sans l'Association, pas de Marjane Sartrapi, pas de Joann Sfar, pas de Trondheim, pas de Joe Daly ni de Dylan Horrocks.
Peut être aussi pas de retour à la bd pour nous, à une époque ou les éditeurs frileux obligeaient les auteurs à transpirer du 48CC.
Sans l'Association surement pas de Poisson Pilote chez Dargaud,d' Aire libre chez Dupuis ou encore d'Ecriture chez Casterman.
Sans L'Association, nous vivrions peut être dans un monde ou la bd n'aurait pas d'éditeurs tel que Serge de Ca & La ou Frederic de Cambourakis.
Sans l' Association, Dupuy et Berbérian n'aurait pas publié l'un de leurs plus bel album, Les Requins Marteaux et Rackham n'existeraient peut être pas.
La génération "Blog" qui va prendre le pouvoir dans la bd de France ne serait peut être pas la non plus, nous n'aurions pas le plaisir de lire Les Autres gens tous les jours.
Une autre forme de bd est possible, l' Association a ouvert la voie!
Ce qui vient d’être écrit est subjectif, et ce qui suit encore plus, c'est la voix du coeur qui pousse un cri qui s'étale dans ses quelques lignes.


Depuis le lundi 10 janvier, les 7 employés de l'Association est en gréve, et ce pour une durée indéterminé.


Plutôt qu'un long bla-bla sur les raisons de leur combat, nous retranscrivons leur texte:




"Nous, salariés de L’Association, décidons de nous mettre en grève et d’occuper les locaux à partir de ce lundi 10 janvier 2011 à 13h00, et ce pour une durée indéterminée, afin de protester contre l’annonce brutale de licenciements, à savoir 3 à 4 postes sur les 7 actuels.
Nous contestons le cadre de ces licenciements, annoncés par un bureau absent dont le mandat n’a pas été renouvelé depuis de nombreuses années et par un directeur éditorial non salarié dont les responsabilités au sein de la structure restent floues. Nous demandons que soient exposées et justifiées les raisons économiques de ces licenciements, et que nous soit donnée la possibilité d’étudier d’autres solutions.
Inquiets des décisions de gestion prises depuis de longs mois, de l’absence d’échange entre l’équipe des salariés et les décisionnaires, du contexte dans lequel les livres vont être édités et défendus, nous demandons la tenue dans les plus brefs délais d’une assemblée générale afin que soient soumis au vote de ses membres les rapports d’activité et financier de l’exercice 2010 et que soient exposées les prévisions pour 2011.
Eric Bricka
Carmela Chergui
Marie Chesnais
Fanny Dalle-Rive
Nicolas Leroy
Philippe Reveau
Frédéric Van Linden"

Jean Christophe Menu (figure emblématique de l'Association pour ceux qui ne savent pas)s'est fendu d'une réponse, que nous publions aussi par équité entre les parties:


"Chers Auteurs et Amis,


Vous avez certainement pris connaissance des événements qui se
déroulent actuellement à l'Association, par le biais des
communications adressées massivement par ses salariés. Nous déplorons
que ce qui relève de la gestion interne de l'Association ait été
communiqué publiquement.


Dans le contexte que vous connaissez de la crise du Livre,
l'Association, qui n'y échappe pas, doit désormais avant tout
réfléchir aux façons de sauvegarder sa structure et son patrimoine.


Plus que jamais, nous restons attachés à la mission de
L'Association : éditer et faire vivre une bande dessinée d'auteurs
singulière et indépendante.


Une Assemblée Générale va avoir lieu très rapidement et nous allons
Nous donner les moyens de gérer cette crise interne.


Pour conclure, aujourd'hui : les projets de livres doivent tout simplement
continuer.


Nous restons à votre disposition.
Amicalement à tous,




Patricia Perdrizet, Présidente.
Jean-Christophe Menu, Éditeur."


La fameuse A.G. a eu lieu samedi dernier, et les échos qui nous parvenu ne laisse rien présagé de bon, une a.g. sans convocation des membres, dans les locaux d'un avocat, ou la tenue du stand pour Angoulême semblait être la seule préoccupation de l'équipe éditoriale et administrative...


Par soutien pour les employés de l'association, nous avons décidé de ne pas nous rendre à Angoulême, célébrer le monde de la bd pendant que 7 personnes à Paris bataillent pour leurs emplois.


Une soirée Picole de soutien aura lieu vendredi 4 février à la librairie Le monte en l'air, Paris 20eme, à partir de 19h00 (damn à la même heure que le Drink & Draw avec Gary Erskine...).




En espérant une fin de gréve heureuse, ici à Apo (k) Lyps nous accordons tous notre soutien aux employés de l' Association et réfléchissons à une manière de soutien plus participative qu'une note sur un blog...


Si vous voulez signer la pétition et en savoir plus, nous vous invitons à lire le blog longue vie à l'Association


Laurent & Rémi
Librairie Apo (k) Lyps
membre de l'I.N.F.L.
Paris 17eme