Central Comics Paris
25 rue de l'Ambroisie
75012 Paris

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h
ouvert le dimanche de midi à 19h30

tel: 0952782271
courriel: contact@central-comics.com

dimanche 30 janvier 2011

Angoulême c'est finit, à l'année prochaine, peut être?

2010, Bonne année car nombre de bds que nous avons défendus toute l'année, se retrouvent au palmarès!


Art Spiegelman reçoit le Grand prix de la ville d'Angoulême, la seule bd ayant un prix pulitzer permet à son auteur d'etre le prochain président du Festival, bonne idée, et dire que la rumeur parlait de J.C. Menu ...

Art Spiegelman a rappelé qu'il avait soutenu la bande dessinée française en tant qu'éditeur aux Etats-Unis et promis qu'il ferait aussi bien que le dernier Américain à avoir reçu le Grand prix à Angoulême, Robert Crumb.
Ça promet, quand on se rappelle le Festival de Crumb...


Concernant le palmarès des meilleurs albums de l'année écoulée, le jury du festival d'Angoulême, présidé par Baru, a attribué son "Fauve d'or" à l'Italien Manuele Fior, 36 ans, pour Cinq mille kilomètres par seconde, publié par l'éditeur suisse Atrabile. Dans cette histoire d'amour à distance dans laquelle les nouvelles technologies jouent un rôle idéalisé, l'auteur fait preuve du raffinement qui caractérise une œuvre inattaquable commencée en 2004 et notamment marquée par l'adaptation de Mademoiselle Else (Delcourt) d'Arthur Schnitzler.

Conteur de l'intime, ce spécialiste de l'aquarelle vivant à Paris a pour mérite d'avoir supplanté l'Américain David Mazzucchelli (notre favori), lequel s'est vu logiquement remettre le prix spécial du jury pour Asterios Polyp (Casterman), œuvre protéiforme encensée par la critique des deux côtés de l'Atlantique (lire nos différentes notes à propos d'Astérios polyp). La logique a également été respectée pour le prix de la meilleure série, décerné au tome 4 d'Il était une fois en France (Glénat), la saga historique de Sylvain Vallée et de Fabien Nury. Souvent qualifié de "meilleur scénariste" du moment, ce dernier avait trois albums dans la sélection officielle.

A noter enfin que le seul manga figurant parmi la liste des 58 nomminés – Pluto (Kana), de Naoki Urasawa – a reçu le prix Inter-générations.

Sont signalé nos choix en rouges!

Le palmarès :

Grand Prix de la Ville d'Angoulême : Art Spiegelman  +1

Fauve d'or du meilleur album : Cinq mille kilomètres par seconde (Atrabile), par Manuele Fior

Prix spécial du jury : Asterios Ployp (Casterman), par David Mazzucchelli +1

Prix de la série : Il était une fois en France, tome 4 : Aux armes, citoyens ! (Glénat), par Fabien Nury (scénario) et Sylvain Vallée (dessin)

Prix révélation : Trop n'est pas assez (Cà et Là), par Ulli Lust (+1)et La Parenthèse (Delcourt), par Elodie Durand
Ulli Lust sera en dédicace à la librairie le mardi 1er février, à partir de 18h30.

Prix Regards sur le monde : Gaza 1956 (Futuropolis), par Joe Sacco +1

Prix de l'audace : Les Noceurs (Actes Sud BD), par Brecht Evans  +1

Prix Intergénérations : Pluto (Kana), par Naoki Urasawa et Osamu Tezuka  +1

Prix du Patrimoine : Bab El Mandeb (Mosquito), par Attilio Micheluzzi

Prix de la bande dessinée alternative : L'arbitraire, volume 4 (périodique édité à Lyon)

Prix Jeunesse : Les Chronokids, tome 3 (Glénat), par Zep, Stan & Vince +1

Prix du public : Le bleu est une couleur chaude (Glénat), par Julie Maroh


Une grosse déception, l'absence de Milton Caniff...

Et surtout, n'oubliez pas de venir mardi rencontrer Ulli Lust!