Central Comics Paris
25 rue de l'Ambroisie
75012 Paris

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h
ouvert le dimanche de midi à 19h30

tel: 0952782271
courriel: contact@central-comics.com

vendredi 17 décembre 2010

Les cadeaux de fin d'année, un livre par jour! 9/10

Nous proches de Noel, et proche de la fin de la liste.
Notre avant dernier titre parle du futur de l'homme chauve souris, ou de son costume!

-Batman & Robin

La “mort” de Bruce “Batman” Wayne est un évenement important, il nous permet de lire les meilleurs histoire que Grant morrison n’a jamais écrite!

Son Batman et robin est le meilleur comic mainstream de ces derniers temps!
Tout le monde aime Batman. Il est avec Superman une icône mondialement connue et un personnage tellement populaire qu'on pourrait dire qu'il est en tête du panthéon de la néo-mythologie américaine. Batman est la nuit, Superman le jour. Et comme son compère, il se trimballe plus de 70 ans d'histoire(s) derrière lui. Grant Morrison est loin d'être un idiot et après s'être amusé avec l'Homme d'Acier dans l'excellent All-Star Superman (déjà avec Frank Quitely), il joue avec Batman et ses différentes incarnations pour tisser un récit passionnant à deux niveaux de lecture : le premier est populaire, bondissant et rafraîchissant, le second est une analyse abyssale d'un personnage tellement névrosé qu'il a presque conscience d'en être un. Morrison aime profondément Batman. Il l'a donc tué. Enfin, il a tué Bruce Wayne. Qui n'est pas vraiment mort (puisqu'un personnage ne peut pas mourir). Dick Grayson, le premier Robin, a donc pris sa place sous le masque et Damian Wayne, fils de Bruce, est lui devenu le nouveau Robin.

Dick , le premier robin en désacord avec Wayne qui reprend son costume et Damien le petit con insupportable et vaniteux dans celui de Robin.
Côté scénario, Morrison s'amuse comme un gamin dans le plus grand magasin de jouets au monde et ça se ressent. Posant de nouvelles bases à l'univers de Batman, il nous offre une histoire d'introduction où la tension ne se relâche jamais et met rudement à l'épreuve le nouveau Batman. Dick fait de son mieux pour porter le lourd héritage qu'il se coltine et le sale caractère de Damian, incapable de ne pas en faire qu'à sa tête, ne l'aide pas vraiment. Il doit faire ses preuves, et les attaques répétés du mystérieux Pyg et de ses sbires lui donnent du fil à retordre. On remerciera d'ailleurs Morrison, qui fonctionne finalement comme Dick, de ne pas se lier les mains par la continuité et d'aller de l'avant : il crée ainsi avec Quitely une nouvelle galerie d'ennemis barjos, dont Pyg, justement, tellement cinglé que les trois-quarts de ses répliques sont incompréhensibles.
Clairement une lecture indispensable. Point de départ idéal pour les nouveaux lecteurs (on dit ça tellement souvent qu'on va finir par admettre que les comics ne sont pas si compliqués à prendre en route : on l'a tous fait, finalement), Batman and Robin peut se vanter d'être du comic de très haut niveau, parvenant à trouver l'excellence à la fois dans le texte et dans le dessin, de plus par deux artistes qui ont l'habitude de bosser ensemble et se complètent à merveille. Relâchant sa folie hypertextuelle avec ce renouveau, Morrison nous rappelle avec bonheur la période bénie où il œuvrait sur JLA. Du très, très bon comic !
Un vrai régal à consommer sans aucune modération!


2 hc existent déja, et la parution en France vient de démarrer dans Batman Universe 3.