Central-Comics Paris
25 rue de L'Ambroisie
75012 Paris
tel: 0952782271
email: contact@central-comics.com

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h.
ouvert le dimanche de 12h à 19h30.

vendredi 5 décembre 2008

Des cadeaux par milliers!






on continue?
oui, non?
on continue!

Baby
A.Baladi/l'association
15€

monsieur Baladi revient aux fondamentaux de la bd avec une histoire sans phylactère( pas de bulles, et oui j'ai appris un mot cette nuit), au découpage étonnant et au trait inimitable de celui que certains surnomment le Crumb suisse( j'aime pas trop perso mais je l'ai entendu dans des bouches, c'est bien francophones de mettre les gens dans des tiroirs et c'est la période tiroir Crumb!)
Il est temps qu'on reconnaisse en Baladi le styliste et le novateur qu'il a toujours été : peu d'auteurs ont actuellement une telle faculté et une telle aisance dans l'écriture bande dessinée, tout en inventant en permanence de nouveaux rapports entre texte, dessin, et "emanata". Baladi a une grammaire bien à lui : les sentiments y sont incarnés comme de la matière, et ses mises en pages sont autant musicales que graphiques. De plus, cette écriture personnelle et exigeante s'allie toujours à un souci d'accessibilité et à un propos clairement politique.

Une BD sombre qui traite de l’enfance et de la féminité à travers l’évolution d’une petite fille dans ce monde brutal, le nôtre. Avec Baladi, la forme compte autant que le fond. La BD, sa BD est un vaste champ d’expérimentation, un puis sans fin où la planche déroule ses cases sans contrainte. Chaque page est une surprise ! Pas une mauvaise surprise car, aussi déroutant que cela puisse paraître pour le lecteur, le découpage va toujours dans le sens de l’histoire, même lorsque le prisme éclate puis se reforme comme une pierre précieuse, un bijou de princesse des bas fonds. Baladi excelle donc et renouvelle sans cesse son art. Les chapitres avancent en fondu enchaîné, un élément du précédent étant repris. L'histoire est muette, le langage est ici purement graphique ; le choc du trait gras qui s'affranchit des cases, du propos noir sans le poids des mots. A découvrir !

Le petit Christian, 2 tomes
Blutch/L'association
11€ et 15€

Les aventures du petit Christian, un pur régal, surtout pour nous enfants de la télé , et des films du dimanche soir, ou de la dernière séance. La jeunesse du petit Christian à travers les westerns, les bédés, les rêves d'enfants qui se brisent sur la réalités des adultes.
Blutch nous raconte ici son enfance en Alsace (si proche des "Boches") avec un graphisme proche de la virtuosité. C'est plein de finesse, de souvenirs émouvants ou ridicules, de références en tout genre.

Le tome 2 nous parle du premier amour, celui qui fait mal pour la première fois. Celui de la première fille pour laquelle on se dit : je vais l'épouser celle-la, c'est sur !!!

Blutch n'a pas fait que du bon mais la ... c'est génial.


bon, je vais faire une pause et laisser ma collègue vous parler de sa sélection mangas et je reviendrais la semaine prochaine pour continuer ce panorama de ce qu'il faut lire ou avoir lu cette année, pour enfin aborder ce qui me tiens le plus à coeur en bds ces dernières années, la bande dessinée coréenne!