Central Comics Paris
25 rue de l'Ambroisie
75012 Paris

ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h
ouvert le dimanche de midi à 19h30

tel: 0952782271
courriel: contact@central-comics.com

mardi 8 juillet 2008

Japan Expo 2008





Hello à tous mes non lecteurs!
Toujours pas de comments, donc je conclus que personne ne lis ce blog, pas grave!
Dimanche, jour de la Japan Expo.
Arriv
é à 1h15, je devais me rendre tout de suite dans le hall 4 pour regarder Liva, la copine de mon pote Jéremy, faire une démo de capoeira, mais le temps de les trouver la démo était finie! J'ai tardé car je me suis trompé, ai pris deux trois lolita goth en photo et surtout j'ai tenté d’organisé un interview de Run, l'auteur de Mutafukaz, aux édition Ankama.
Ankama d'ailleurs c'était pour ma part un peu les stars du salon, un stand 1000M2, le lancement du label 619, une heure de queue pour leur acheter un goodies, et surtout l'investissement dans le capital de Nolife, la petite chaine qui monte, meurt et renait de ses cendres comme Ikki, pardon Jean Grey, pardon le phénix!
Donc Run prépare toute la journée des lancements pour Nolife, il ne sera dispo que vers 17h, et encore c'est pas sur, pas moyen de le rencontrer après, il bouge de Paris direct.
Je dois rappeler vers 17h mon contact chez Ankama, ce que je zapperai de faire!
Donc après ça je rejoins enfin mes chers amis pour faire un tour groupé, mais l'ambiance foire supermarché de la Japan me bouffe de plus en plus...
Je me sens vieux et plus tout à fait dans mon monde, de plus le mélange des genre de cette année, créant un immense supermarché payant ou les auteurs de comics croisent les auteurs de science fiction me laisse un gout amer.
Autant convention à l'américaine que festival de l'image, mais surtout grosse pompe à fric ou les libraires ne sont pas inviter, et au final plein de trucs à faire que je n'ai pas fais, si j'ai envie de goodies je cherche sur internet ou me bouge le cul dans Paris, la ça braille ça se déguise, et finalement ça me fait le même effet que les teufeurs le font à certains paysans, un troupeau de doux dingues qui ne prennent même pas de drogues, ou se shootent à la culture nippone à masse dose.Les otakus élever au rang d'icones.
Je suis un vieux con!
En fait j'ai pas grand chose à dire sur cette fete à neuneux , si ce n'est des photos et des chiffres, 120000 personnes en 4 jours, une moyenne de 290 € dépensé par personne, l'auteur de death note qui refuse le 20h de france 2, le petit milieu des libraires de mangas sur Paris s'agrandit, les stands éditeurs vendent entre 8000 et 10000 livres en direct, les dédicaces faut oublier ou aimer attendre, et puis rien, comme chaque année , je veux pas y aller, comme chaque année je saoul tous mes représentants pour avoir des invits, je suis à donf la veille et des que je rentre, je n'ai plus qu'un souhait: me casser!
à l'année prochaine en espérant que deux trois petits malins choisiront la Japan Expo pour se suicider ça mettra de l'ambiance!